mardi 22 mai 2012

Quatre conditions essentielles à l’amour


amour
Trouver l’amour et vivre une relation monogame épanouie est possible. En cette semaine de la St-Valentin, je me suis penchée sur la question.
Comme me l’a déjà rappelée le Dre Robin Milhausen, une sexologue canadienne réputée, si certaines conditions sont rencontrées dans un couple, il n’y aucune raison de ne pas connaître une « sexy hot monogamy » pour les cinquante prochaines années ! En voici quatre que je considère essentielles au cheminement à deux.

 1. Invidualité

À ne pas confondre avec individualisme. Il s’agit plutôt de garder sa propre identité au sein du couple. Pour répondre à la question que se posait Jean-Sébastien dans son billet « Être heureux pour pouvoir aimer… ou l’inverse ? » je dirais plutôt qu’il faut d’abord être bien seul avant de pouvoir aimer.
Dans une relation, il faut se rappeler qu’il existe trois entités: je, tu et nous (et non seulement nous). L’amour fusionnel est à proscrire, au sens où il tue le désir. En effet, à force d’avoir toujours l’autre dans notre champ de vision, nous pourrions finir par moins l’apprécier. Il faut savoir se laisser désirer et se réserver des activités entre amis ou tout simplement en solitaire.
Évoluer à deux, c’est regarder dans la même direction en cheminant en parallèle, à l’instar d’une voie ferrée. Si les deux rails se touchaient, pensez-vous réellement que le petit train pourrait aller bien loin ?

2. Capacité de rester soi-même

Se sentir apprécié pour la personne que nous sommes et non pour celle que pensons que l’autre aimerait est primordial. Si nous devons faire des galipettes, marcher sur des œufs ou jouer carrément un rôle auprès d’un(e) prétendant(e), c’est tout simplement parce qu’il (elle) ne nous convient pas.

3. Confiance

Avoir confiance, autant en l’autre qu’en nous-même, est indispensable à une relation de couple harmonieuse. Combien de querelles sont-elles nées d’un doute à l’égard d’un partenaire ?
Nous n’avons aucun contrôle sur notre douce moitié, mais nous avons un pouvoir absolu sur nos réactions. Plutôt que de s’inventer des scénarios, partons avec l’idée de l’innocence jusqu’à preuve du contraire.  Chercher la culpabilité ne fera qu’envenimer la relation. Aimer, c’est aussi savoir offrir sa confiance à celui ou à celle qui la mérite.

4. Complicité sexuelle

La complicité au lit est à la base d’une bonne entente conjugale. Si cette sphère n’est pas comblée, l’amour en sera affecté. Nous pouvons certes avoir du bon sexe sans amour, mais rarement le contraire. Tôt ou tard, une mésentente sous les draps finira par affecter la relation.
La sexualité est un jardin qu’il faut cultiver. Sortir de la routine ou se donner un petit coup de pied au derrière lorsque nous fatigués, par exemple, peuvent nous aider à entretenir une belle intimité. Après tout, il faut se rappeler que l’appétit vient en mangeant !
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire