samedi 1 septembre 2012

L'anxiété


L'anxiété peut faire irruption dans le sommeil sous deux formes principales : la terreur nocturne et le cauchemar.

A peu près tout le monde a connu des rêves anxiogènes et effrayants. Ces expériences peuvent être répétitives et s'avérer traumatisantes. Pour certains, les rêves déplaisants se répètent dans leur contenu. Pour d'autres, le contexte change tandis que le thème reste le même.

Les cauchemars récurrents apparaissent systématiquement dans les situations de stress post-traumatique.

On a longtemps pensé que ces rêves permettaient « d’évacuer » le stress. On sait aujourd’hui qu’ils retardent d’autant la guérison.
Outre une bonne hygiène du sommeil, certaines techniques s’avèrent efficace dans la diminution, voire la disparition complète des cauchemars :
bulletSe préparer avant de s’endormir afin d’orienter le rêve dans la direction souhaitée
bulletApprendre à se souvenir de ses cauchemars
bulletRéécrire le scénario pour en changer la fin
Lorsqu’ils sont récurrents, ces troubles sont généralement associés à des troubles psychologiques, mais un travail sur ceux-ci ne s’avère pas nécessaire pour obtenir une meilleure qualité du sommeil.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire