mardi 26 novembre 2013

Nos ancêtres avaient de plus grands pénis

Selon une enquêtre scientifique italienne, les hommes ont des pénis plus petits par rapport à ceux du siècle dernier. La faute aux modifications de l'environnement qui agissent sur les hormones et le système endocrinien. Mais l'obésité constitue également un facteur à ne pas négliger. On a beau avoir inventé le Viagra, rien n'y fait : les pénis des hommes sont plus courts par rapport à ceux du XXe siècle. Comble de l'ironie, c'est dans la patrie de Rocco Siffredi, acteur de films X réputé pour la longueur de sa verge, que ce diagnostic a été effectué. Ce constat découle en effet d'une étude scientifique italienne menée par le professeur Carlo Foresta de l'hôpital universitaire de Padoue. Cette enquête, publiée par le journal transalpin El Corriere del Veneto et relayée par France Soir, a examnié un panel de plus 2000 jeunes hommes de 19 ans et a effectué des comparaisons avec leurs congénères des années 1950 via des relevés anthropologiques. Résultat, la longueur moyenne du pénis serait passée de 9,7 centimètres en 1948 à 8,9 centimètres aujourd'hui !

Les pénis du XXIe siècle sont plus courts


La faute à l'obésité et à l'environnement Pour Carlo Foresta, cité par la même source, les mutations de notre environnement sont liés à ce racourcissement. "Les proportions du corps humain sont déterminées par le système endocrinien et en particulier les hormones produites dans les gonades (la testostérone chez l’homme), c’est-à-dire dans les testicules. Nous nous sommes demandés ce qui pouvait influencer la structure de ces hormones : l’hypothèse la plus probable est que des changements dans notre environnement influencent le système endocrinien." Le professeur souligne aussi que l'obésité joue un rôle non négligeable dans le rétrécissement des verges qui influencerait "négativement la production d’hormones à l’adolescence, la longueur du pénis étant inversement proportionnelle au surpoids." Consommer massivement de la fast food en période de puberté ne favorise donc pas des mensurations avantageuses dans l'entrejambes. L'étude précise par contre que les autres membres, bras et jambes, ont tendance à s'allonger au fil du temps.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire