lundi 3 mars 2014

Les femmes en rouge attirent davantage les hommes

Les femmes habillées en rouge sont considérées par les hommes comme plus attirantes, parce qu’elles afficheraient ainsi une disponibilité sexuelle. On ignore encore si ce comportement est de l’ordre du culturel ou s’il est ancré plus profondément dans nos cerveaux et se retrouve dans toutes les populations humaines.
Si dans notre symbolique on peut voir la vie en rose, l’amour est plutôt associé à la couleur rouge : du rouge à lèvres des femmes, utilisé depuis plusieurs millénaires pour séduire jusqu’au fameux cœur qui orne les cartes de Saint-Valentin. Mais pourquoi le rouge ?
Cela n’est peut-être pas tout à fait le fruit du hasard. Car chez certains de nos cousins primates, comme les chimpanzés ou les babouins, le rouge est associé à la fertilité féminine. Lorsque les femelles sont réceptives, les taux d’œstrogènes grimpent, ce qui a pour effet de dilater les vaisseaux sanguins de la face, leur visage prenant alors un teint rouge vif. Ainsi, les mâles comprennent le signal envoyé et ce qu’il leur reste à faire.
Et dans l’espèce humaine alors ? D’après une étude qui vient d’être publiée dans le Journal of Experimental Social Psychology par des chercheurs de l’université de Rochester (New York), les hommes aussi y seraient particulièrement sensibles, considérant une femme vêtue de rouge comme sexuellement disponible.
Chez les chimpanzés, les femelles virent au rouge lorsqu'elles sont prêtes à assumer un petit. Cela ne veut pas dire que les jeux de l'amour ne sont pas complexes. Il y a chez eux aussi un jeu de séduction et des relations d'affinité se créent entre mâles et femelles, même si ceux-ci sont de rangs inférieurs. Il arrive parfois qu'ils vivent leur romance à l'abri des regards du mâle dominant.
Chez les chimpanzés, les femelles virent au rouge lorsqu'elles sont prêtes à assumer un petit. Cela ne veut pas dire que les jeux de l'amour ne sont pas complexes. Il y a chez eux aussi un jeu de séduction et des relations d'affinité se créent entre mâles et femelles, même si ceux-ci sont de rangs inférieurs. Il arrive parfois qu'ils vivent leur romance à l'abri des regards du mâle dominant. © ucumari, Flickr, cc by nc nd 2.0
L’habit fait la femme
Pour aboutir à ces conclusions, les scientifiques ont procédé en trois temps. D’abord, 96 hommes ont été recrutés pour évaluer l’attirance que suscitaient chez eux des femmes présentées sur des photos. Il s’est avéré qu’une même femme devenait plus attirante lorsqu’elle était vêtue de rouge.
Ce résultat allait être confirmé lorsque les auteurs demandaient à leurs cobayes de s’imaginer à un rendez-vous galant avec ces demoiselles, avec 100 $ (75 €) en poche. Lorsqu’on leur demandait combien d’argent ils comptaient dépenser, c’est toujours pour les femmes en rouge qu’ils étaient prêts à faire le plus de folies.
Alors que les chercheurs venaient de démontrer l'impact de la couleur rouge dans la séduction, ils ont voulu aller plus loin pour tenter de comprendre ce qui plaisait tant aux hommes.
Rouge, couleur sexe
Disposant de 25 hommes pour jouer les juges, il s’agissait cette fois de faire défiler des photos d’une même et unique femme, portant des vêtements blancs ou rouges, et se présentant dans la même position, pour éviter qu’une pose plus suggestive ne fausse leur jugement. Cette fois, il fallait noter de 1 à 9 non plus l’attirance qu’elle suscitait, mais plutôt si les hommes pensaient qu’elle était disponible pour une relation sexuelle.
Dès lors qu’elle revêtait du rouge, ses notes grimpaient de 1 à 1,5 point en moyenne. Pour les sujets donc, la couleur des vêtements contribuaient à délivrer des informations sur la disponibilité sexuelle d’une femme. Cela vient donc conclure l’ensemble de ce travail.
Adam Pazda, l’un des auteurs de l’étude, ajoute qu’il est possible également que les femmes choisissent plus facilement des vêtements rouges lorsqu’elles sont disponibles pour effectuer de nouvelles rencontres.
On connaissait déjà la réciproque, puisqu'une étude parue en 2010 avait pu montrer que les femmes trouvaient plus attirants, plus charmants et d'un plus haut rang social les hommes vêtus de rouge.
Reste également à savoir si cette appétence des hommes pour le rouge est d’origine évolutionnaire ou si l’on touche plutôt là au culturel. Il faudra alors utiliser bien plus de volontaires, issus des quatre coins du monde, puisque l’échantillon ici paraît un peu mince pour généraliser à l’ensemble de la population. Si les hommes de tous pays s’accordent pour dire que le rouge ne les laisse pas indifférent, alors ce comportement est inscrit dans le cerveau avant même la naissance. Si chacun a ses préférences, il faudra plutôt incriminer la culture et l’éducation.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire