mercredi 9 avril 2014

Quelles sont les clés du succès ?

Le thème du succès est très intéressant à aborder dans le cadre d’un site qui traite de développement personnel. Toute personne effectuant une démarche de développement personnel cherche à être la plus épanouie possible et à réussir tout ce qu’elle entreprend aussi bien qu’elle le peut. Définir ce qu’est le succès et comment l’atteindre est donc essentiel pour un site de développement personnel et ce sera justement le but de cet article.
Quelles sont les clés du succès ?

QU’EST-CE QUE LE SUCCÈS ?

Comme tous les articles de la catégorie réflexions de Penser et Agir, il convient de définir précisément le thème dont il est question. Alors qu’est-ce que le succès ? Jean-Marc, l’organisateur d'une édition, définit le succès comme « le fait d’obtenir ce que vous voulez ».
La définition est intuitive et simple à comprendre.
L'éditeur a eu la curiosité de consulter un dictionnaire et il a trouvé les trois sens suivants pour le mot « succès » :
  • Sens 1 : réussite, résultat heureux ;
  • Sens 2 : fait d’atteindre un objectif souhaité ;
  • Sens 3 : fait de gagner la faveur du public, d’être connu et reconnu.
Pour atteindre LE succès dont il est question dans le thème de cette édition du festival,il faut connaître des succès dans les trois aspects fondamentaux suivants.

L’ASPECT SOCIAL

Cet aspect peut être résumé par les deux notions suivantes : être connu etêtre reconnu.
Être connu : toute personne a, au fond d’elle, l’envie d’être connue et aimée. Tout le monde préfère être entouré d’amis et avoir un cercle social important plutôt que de vivre dans la solitude. L’aspect social est très important dans le développement personnel et à chaque fois que vous rencontrez une nouvelle personne ou que vous effectuez une nouvelle activité, c’est comme si vous remportiez un petit succès social.
« Ça y est, j’ai enfin rencontré quelqu’un qui partage ma passion de la photo », « ça y est je suis enfin parti visiter ce pays avec mes amis », etc.
Être reconnu : lorsque vous avez un cercle social important, que vous êtes invité à participer à des soirées, à des voyages, vous vous sentez bien parce que vous êtes entouré et donc connu. Apparaît alors un deuxième désir : la reconnaissance. Vous voulez être reconnu. Tout d’abord par votre cercle social proche puis ensuite par votre cercle social éloigné et enfin par de parfaits inconnus. Tout le monde a envie d’apprendre aux autres et de se sentir utile. Être reconnu est directement en lien avec l’idée de célébrité. Ne voyez pas derrière le concept de célébrité des icônes comme Brad Pitt ou Angelina Jolie. La célébrité ne se résume pas à ça, elle se mesure à plusieurs niveaux :
La gagnante du concours de mots croisés d’un quartier, le premier rôle d’une petite pièce de théâtre, une voisine qui passe à la télé pour parler d’un livre qu’elle a écrit, etc.
La reconnaissance est partout et tout le monde a envie d’être reconnu pour ce qu’il sait faire.

L’ASPECT PROFESSIONNEL

L’aspect professionnel est indispensable pour être épanoui. Tout d’abord d’un point de vue matériel car c’est grâce à votre métier que vous allez pouvoir vous loger et manger à votre faim. Ensuite parce que nous passons pour la plupart entre trente-cinq et quarante-cinq heures par semaine à travailler. Nul besoin de faire de calcul savant pour savoir que si nous passons 30% de notre vie à dormir, nous en passons aussi une bonne partie à travailler. Être épanoui dans son milieu professionnel est donc très important.
Lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, l’une des premières questions que l’on vous pose est, la plupart du temps, en rapport avec le métier que vous exercez. Il est alors souhaitable d’être fier de ce que vous faîtes et d’en parler avec passion. Lorsque l’on travaille dans un domaine qui nous passionne, le travail n’est plus perçu de la même manière : ce n’est plus une contrainte. Etre passionné par votre travail et communiquer cette passion aux personnes avec qui vous interagissez sont des atouts séduction majeurs. Plus vous communiquerez cette passion et cette joie de vivre, plus les personnes voudront rester à vos côtés pour capter les ondes positives que vous envoyez.

L’ASPECT AFFECTIF

L’aspect affectif peut être vu comme le partage entre deux êtres vivants. Entre deux personnes d’une même famille, entre deux amis, entre deux personnes qui s’entraident, etc. Sans le partage et l’aide que l’on apporte aux personnes que nous aimons, la vie serait vide de sens. Faire ce que l’on fait pour soi-même sans jamais penser aux autres est inutile et si une personne raisonne de cette manière, elle se sentira vite seule et incomprise. Plus que jamais le partage est très important et partager avec les personnes que l’on apprécie permet de diriger nos idées et d’emprunter le bon chemin.
Pour transformer vos essais en succès, vous devez parler de vos projets aux personnes que vous aimez et qui vous aiment parce que ces personnes vous donneront de vrais conseils et vous apporteront des idées qui viendront compléter les vôtres. L’association de ces idées vous permettra de réussir vos plus grands projets.
Réussir dans cet aspect vous permettra de vous sentir en accord avec vous-même et facilitera les échanges sociaux que vous aurez ensuite. Vous serez sûr de vous pour présenter vos projets à de parfaits inconnus : vous savez que vos amis proches, votre famille ou encore votre partenaire de vie vous appuient dans les directions que vous avez prises.

LE SUCCÈS PERSONNEL : UN QUATRIÈME ASPECT FONDAMENTAL ?

En écrivant cet article l'éditeur longuement hésité à introduire un quatrième aspect : l’aspect personnel. Il avait commencé par l’inclure puis je me suis rendu compte que le succès personnel est en réalité le résultat des succès atteints dans les autres aspects. Le succès personnel est connu sous plusieurs noms suivant le domaine que l’on étudie : Maslow l’appelle « besoin d’accomplissement », les philosophes le nomment « sagesse », les bouddhistes recherchent « l’éveil », certains parlent de la « transcendance », etc. Quelque soit le nom qu’on lui donne, LE succès est donc le but final de l’existence et passe pour moi par l’achèvement d’autres succès dans les autres aspects de la vie.
L’erreur la plus commune étant sans doute de vouloir se sentir bien sans chercher à comprendre ce que l’on souhaite vraiment accomplir dans chaque domaine de la vie.

Comment savoir ce que l’on veut réussir ?
Maintenant que je vous ai présenté les différents domaines de réussite pour faire de votre vie un succès, encore faut-il savoir ce que vous souhaitez réaliser dans votre vie. Définir les buts et les grands projets d’une vie est quelque chose d’assez complexe. Cet exercice passe par les cinq étapes fondamentales que je vous présentais dans un précédent article.
Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez dès aujourd’hui prendre conscience de ce que vous voulez réellement accomplir en rédigeant votre life list.

LES CLÉS DU SUCCÈS

Une citation de Winston Churchill présente sur l’article de lancement de ce festival a retenu mon attention : « le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme ».

Clé n°1 : lutter contre la peur de l’échec

La citation précédente est très importante et je trouve qu’elle résume bien la vision que j’ai voulu vous transmettre lorsque je vous expliquais que j’avais rayé le mot « échec » de mon vocabulaire pour le remplacer par le mot « essai ».
Le plus important lorsque l’on n’arrive pas au but que l’on s’était fixé est de comprendre pourquoi cela n’a pas fonctionné et surtout de ne pas baisser les bras. Il faut savoir que,dans la plupart des cas, ça ne fonctionne jamais du premier coup. Il ne faut pas avoir peur de retenter l’expérience tout en veillant à ne pas refaire les mêmes erreurs.

Clé n°2 : être organisé

Pour ne pas refaire les mêmes erreurs, je pense que le meilleur moyen est d’établir un plan d’actions précis respectant une méthode qui a fait ses preuves. Il faut apprendre à se focaliser seulement sur une petite tâche plutôt que sur l’objectif final qui semble encore inaccessible à ce moment-là. J’ai nommé cette notion « la démystification de l’objectif » et je vous l’explique en détail lorsque je vous présente la méthode que j’utilise pour définir mes propres plans d’actions.

Clé n°3 : avoir confiance en soi

Le dernier point qu’il est nécessaire de soulever lorsque l’on parle de succès concerne la confiance en soi. Tout simplement parce que je vous garantis que sur un projet de longue durée vous aurez des baisses de moral et des baisses de confiance en vous. Cela est tout à fait normal, c’est dû au fait que personne ne peut être au top en permanence. Lorsque cela vous arrive, ne baissez pas les bras, apprenez à comprendre ces phases et mettez à profit des astuces pour vous remonter le moral.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire